MESURE-DE-VUE-006

L’œil : il nous en fait voir de toutes les couleurs.

Quoi de plus naturel que d’ouvrir les yeux chaque matin pour voir le monde qui nous entoure. Longtemps mystérieux, le mécanisme de la vision et le fonctionnement de l’œil sont aujourd’hui mieux connus grâce aux progrès de la recherche Pour ne pas rester dans le flou et mieux comprendre comment fonctionne notre vision, restez avec nous ! Que la lumière soit !

FONCTIONNEMENT DE L’ŒIL

L’œil est l’organe principal du système visuel. Il reçoit les images et les transforme en signal électrique qui circule jusqu’au cerveau via le nerf optique. Le cortex visuel analyse ce signal et nous renvoie l’image traitée afin que nous puissions interpréter notre environnement.

On peut comparer l’œil à un appareil photographique. Pour percevoir les images, le cristallin, à l’image d’un objectif fait converger les rayons lumineux vers la rétine. L’iris comme le diaphragme de l’appareil photographique, se rétracte ou se dilate, en fonction de l’intensité lumineuse. La pupille comme la fenêtre d’ouverture de l’appareil photo, permet le passage du flux lumineux vers la rétine, qui semblable à une pellicule, reçoit l’image.

QUELS SONT LES COMPOSANTS DE L’ŒIL ?

La cornée est la partie antérieure transparente du globe oculaire. Elle constitue en quelque sorte la première lentille de l’objectif !

L’iris joue le rôle de diaphragme. Il réagit en fonction de la lumière afin d’adapter la vision à la luminosité ambiante. La contraction et la dilatation de l’iris sont des réflexes physiologiques.

Le cristallin est une lentille biconvexe. En changeant de forme, par mécanisme d’accommodation, il permet à l’œil de faire une mise au point afin que l’image soit nette sur la rétine.

La cavité vitréenne fait office de chambre noire.

La rétine est une membrane nerveuse très sensible sur laquelle viennent se former les images, elle tapisse la paroi interne du fond de l’œil. Elle transforme l’énergie lumineuse en énergie électrique